Première journée de l’éthique en recherche interventionnelle en santé des populations: rapport des échanges

 

La première Journée de l’éthique en recherche interventionnelle en santé des populations (RISP) s’est tenue le 25 avril 2018 à l’Institut des politiques sociales et de la santé de l’Université McGill. Organisée par le Réseau de recherche en santé des populations du Québec, en particulier par le Programme de formation 4P (Annexe 1), le RS Éthique et le RS Politiques publiques et santé des populations, cette journée avait pour but d’aborder des thèmes cruciaux en éthique de la RISP et de réfléchir sur la façon d’encadrer les enjeux qui y sont associés.

La journée s’est déroulée en trois temps : 1) un panel, 2) un Café du monde autour des problèmes éthiques vécus par les chercheurs, et 3) une plénière (Annexe 2). Elle a rassemblé 37 personnes au profil très varié: éthiciens, coordonnateurs de recherche, étudiants gradués, professeurs, chercheurs, membres de comités d’éthique à la recherche (CER), représentants de la communauté sur des CER, avocats (Annexe 3). Si l’intérêt commun était l’éthique, le centre d’intérêt des participants était multiple : éthique de l’intervention en santé publique, éthique de la recherche, éthique de la RISP, éthique clinique. Les participants ont cherché ensemble à mieux comprendre comment définir et analyser les problèmes éthiques de la recherche interventionnelle et à identifier des pistes de solution.

Pour atteindre les objectifs de la journée, deux questions ont été soumises aux panélistes :

  • Quels sont, selon vous, les enjeux éthiques les plus importants en RISP?
  • Quels sont les chantiers à investir en éthique de l’intervention en santé publique et, plus particulièrement,en éthique de la RISP?

Le panel visait à faire ressortir pourquoi il est important de tenir compte de l’éthique dans la RISP. Les dimensions éthiques de l'intervention en santé publique aux niveaux domestique et mondial, et les dimensions éthiques de la recherche interventionnelle participative, en particulier celles reliées à la recherche auprès/avec les populations fragilisées, ont été discutées. Ces questions ont été reprises et approfondies avec l’ensemble des participants au cours d’un « Café de l’éthique » de trois séances de dialogue (trois rondes chacune) portant sur les questions suivantes :

  • Quelles sont les questions éthiques spécifiques à l’intervention en santé publique et des populations? (Table 1)
  • Quels sont les problèmes et enjeux éthiques relatifs à la préparation, à l’objet et à la finalité de la recherche sur les interventions de santé publique et des populations? (Table 2)
  • Quels sont les problèmes et enjeux éthiques relatifs au processus de recherche interventionnelle, plus particulièrement la recherche participative en santé publique et des populations? (Table 3)