Webinaires La polymédication chez les personnes âgées atteintes de schizophrénie au Québec

 

Un webinaire présenté par l’axe Santé mentale des populations en collaboration avec le réseau Qualaxia.

Résumé

La schizophrénie est un trouble psychiatrique sévère associé à un risque accru de diabète de type 2, de dyslipidémie et d'obésité. À mesure que les personnes atteintes de schizophrénie vieillissent, elles présentent donc un risque élevé de multimorbidité et de polymédication. L'objectif de cette étude était de dresser un portrait de la polymédication chez les aînés québécois atteints de schizophrénie de 2000 à 2016.

Cette étude de cohorte populationnelle présente les résultats de la surveillance de la polymédication chez des personnes âgées atteintes de schizophrénie, en utilisant les données du Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec de l'Institut National de Santé Publique du Québec. Cela a permis de caractériser les tendances récentes d'utilisation des médicaments psychiatriques et non psychiatriques, selon l'âge et le sexe. Pour ce faire nous avons identifié tous les résidents du Québec de plus de 65 ans ayant un diagnostic de schizophrénie et calculé le nombre total de médicaments utilisés par chaque individu au cours de chaque année à l'étude, ainsi que la proportion standardisée selon l'âge et le sexe des individus polypharmédicamentés (10+ médicaments, 15+ et 20+). Nous avons en outre identifié les facteurs cliniques et sociodémographiques associés à la polymédication à l'aide de modèles de régression de Poisson avec une estimation robuste de la variance.

Cette étude a pu montrer une augmentation notable de l'exposition à la polymédication des personnes âgées atteintes de schizophrénie, soulevant des inquiétudes quant aux risques croissants d'effets indésirables et d'interactions médicamenteuses avec les traitements antipsychotiques.

Conférencière

Pre Carlotta Lunghi, Ph.D.
Département de Sciences de la santé, Université du Québec à Rimouski
Professeure au Département de Sciences de la santé de l’UQAR et chercheure aux Centres de recherche du CHU de Québec et de Chaudières-Appalaches.

Pharmacienne et pharmacoépidemiologiste, ses intérêts de recherche portent sur l’usage des médicaments en contexte de maladies chroniques et santé mentale. S’intéresse aussi à l’adhésion médicamenteuse et à la polymédication chez les personnes âgées. 

Date et heure

3 novembre 2021 de 12h00-13h00

Inscription en ligne ici

Pour information: Alexandra.Chapdelaine@USherbrooke.ca  

Pre Carlotta Lunghi